Collaborations

Mise en ondes

26 janvier 2022 | FUKUSHIMA-OPEN-SOUNDS

Un projet artistique mené au Japon et à Fukushima par Dominique Balaÿ

La carte présente Ludovic Bernhardt et moi-même, expose les raisons qui m’ont poussé à cette collaboration

La lecture et son making-of : choix de la musique, choix techniques ; présentation du livre de Ludovic Bernhardt, Réacteur 3 [Fukushima]

Graphisme

LA MAIN DE SINGE N°3, 14/03/2005 : illustration du texte de Christophe Antara, " La réincarnation des amibes", "imprévisible narration poétique". Ces illustrations à l'encre noire appartiennent à une série intitulée " La joie de vivre ".

Illustration de la première de couverture de Desde Luna Western, de Christophe Macquet, paru aux éditions Paradiso poesía en 2013. Sous-titre : Recontraducido del francès por Lisandro Llano. Le livre porte l'ISBN  978-987-1589-59-5.

Textes

avril 2021

Participant à l'expérience collective de PAVé, en avril 2021, écriture en simultané et en temps limité de trente auteurs sur le thème de l'insurrection, avec retour de chacun sur les textes des autres : lecture, ajouts.

juin 2021

Auteur dans l'atelier Cent-cinquante fois de l'eau en cent mots, écrit du 10 au 20 juin 2021 chez François Bon. Présentation de François Bon.

septembre 2021

Auteur dans l'atelier 107 récits avec objet, septembre 2021. L'objet choisi est un pied à coulisse. On interroge autant les choses que le récit qui les dit. 

Ecoutez le projet de lecture de chacun des 107 récits auxquels je prête ma voix, et que je mets en musique : c'est dans la Sentimenthèque sonore

février 2022

« Cinq heures à Tokyo », texte inédit pour le projet  » Il est cinq heures  » des Villes en voix, revue littéraire et pluridisciplinaire, à lire parmi d’autres textes invités


Participation au collectif ADA, Autour Des Auteurs , association qui regroupe auteurs et traducteurs en Occitanie


avril 2022

Auteur dans le collectif 1 heure de ta vie, 66 fois. Une tranche de vie de soixante minutes, une écriture-flux, témoignant d’un arrêt littéral et symbolique dans la vie de qui écrit.

Extrait :

« La fine maille de vinyle blanc se soulève en léger halètement, quitte l’ombre du barreau métallique qu’elle recouvre, se décolle comme une peau puis retrouve sa place première, ombre et souffle comme seuls témoins de la présence de l’air »

Musique

2010

Crédité de la chanson et du thème musical de "Cementerio", album ES POR TI, de Gerardo Enciso, Mexico, 2010