Inédit 6 : un gisant

A la mémoire de mon père

Vous pouvez lire ce texte ici.

Laisser un commentaire